Restauration hors domicile. Consommateur : cet inconnu qui nous veut du bien

Restauration hors domicile. Consommateur : cet inconnu qui nous veut du bien

Dossiers
Publié le 12 janvier 2023

Bien que chamboulée par la crise sanitaire, la restauration hors domicile (RHD) représente toujours une partie essentielle de notre consommation alimentaire. C’est ce que révèle une étude réalisée pour FranceAgrimer par le cabinet IRI Shopper Insights1 sur le comportement des consommateurs hors domicile, et plus particulièrement concernant leurs pratiques, leurs profils, leurs perceptions et leurs attentes. Elle se compose d’une approche qualitative pour appréhender la relation des consommateurs à la consommation hors domicile et segmenter cet univers selon le type de circuits ou type d’occasions, mais aussi quantitative afin de mesurer la part de différentes pratiques de consommation hors domicile, au global et selon le moment, l’occasion, le circuit ou les caractéristiques des consommateurs eux-mêmes.

L’étude réalisée par IRI Shopper Insights montre avant tout l’ancrage de la restauration hors domicile dans les habitudes des Français : 88 % des répondants au questionnaire déclarent avoir consommé des produits alimentaires en dehors de leur domicile au cours des 6 derniers mois avant l’enquête (soit de l’automne 2021 au printemps 2022). Cette proportion monte à 97 % pour les cibles de moins de 30 ans, à 95 % pour les familles avec enfants de moins de 18 ans, à 91 % pour les habitants de centres-villes, 94 % pour les Franciliens, ou 96 % parmi les catégories les plus aisées.

GratuitPour les abonnés

  • Accès à tous les articles des Nouvelles de la Boulangerie
  • Accès au journal numérique
  • Accès aux anciens numéros

1€Pour lire l'article

  • Article débloqué en moins d’une minute
  • Paiement immédiat
  • Accessible à tout moment après achat