Favoriser l’utilisation des huiles en pâtisserie

Favoriser l’utilisation des huiles en pâtisserie


Publié le 16 janvier 2023

L’huile est traditionnellement associée à la cuisine salée et non à la pâtisserie. Pourtant les huiles sont des matières grasses qui peuvent s’avérer intéressantes à travailler, notamment en substitution du beurre. Les conseils des formateurs de l’INBP.

Les catégories d’huiles

Les huiles sont des matières grasses, d’origine végétale ou animale. Il existe deux catégories d’huiles végétales : les huiles fluides, liquides à température ambiante (20°C), par exemple les huiles de pépin de raisin, d’arachide, de tournesol ou d’olive et les huiles concrètes, solides à température ambiante (20°C), par exemple les huiles de palme, de coco, le beurre de cacao. Il existe également des huiles animales comme le saindoux obtenu à partir de la graisse de porc, le suif issu de la fonte des tissus adipeux des bovins et les huiles marines qui proviennent de la chair des poissons. Il est important de connaître le point de fusion de ces diverses huiles avant de les substituer au beurre.

GratuitPour les abonnés

  • Accès à tous les articles des Nouvelles de la Boulangerie
  • Accès au journal numérique
  • Accès aux anciens numéros

1€Pour lire l'article

  • Article débloqué en moins d’une minute
  • Paiement immédiat
  • Accessible à tout moment après achat