Téléthon 4 et 5 décembre 2009, Tous plus forts que tout !

Téléthon 4 et 5 décembre 2009, Tous plus forts que tout !

Actualités
Publié le 23 octobre 2011

Vous préparez votre participation au Téléthon 2009…
Peut-être allez-vous vendre vos spécialités locales dans votre boulangerie au profit de cette cause ? Peut-être allez-vous favoriser l’organisation des centres de promesses en fournissant du pain ? Quoi qu’il en soit, le Téléthon est pour vous l’occasion de mettre en avant votre savoir faire et de soutenir la recherche pour mettre au point la médecine de demain. A quelques semaines du lancement de l’édition 2009, Laurence Tiennot-Herment a souhaité s’adresser à vous.
Elle répond à quelques questions posées par la rédaction de votre journal.

Les Nouvelles de la Boulangerie : Pouvez-vous nous donner quelques “chiffres clés” du Téléthon 2008 en matière de dons et de coûts de la collecte ?
Laurence Tiennot-Herment
 : En 2008, malgré un contexte économique difficile, le public a répondu présent et nous a apporté un soutien chaleureux et massif. Le Téléthon nous a ainsi permis de collecter près de 105 millions d’euros. 82,1 % des fonds ont été employés pour la recherche et le développement de thérapies ainsi que pour l’aide aux malades, nos deux missions essentielles.

NBP : Quels sont selon vous les résultats les plus importants obtenus en matière de recherche ?
L.T.-H.
 : En un peu plus de 20 ans, grâce à la générosité du public, nous sommes passés du néant médical et scientifique pour nos maladies rares à l’ère des solutions thérapeutiques.
Aujourd’hui, la révolution médicale s’accélère et produit ses premiers résultats pour les malades. Une trentaine d’enfants atteints de déficits immunitaires ont déjà bénéficié concrètement de cette nouvelle médecine et ont pu retrouver une vie normale. Ce n’est pas tout : 2010 ouvrira la décennie des résultats concrets pour d’autres maladies. 30 maladies sont aujourd’hui, grâce à notre soutien, au stade des essais chez l’homme ! Chaque essai coûte plusieurs millions d’euros et c’est pour poursuivre la voie de la guérison que nous avons besoin, les 4 et 5 décembre, prochain de la mobilisation la plus grande possible. Notre combat est celui de la médecine de demain et il nous concerne tous.

NBP : Comment expliquez-vous qu’après tant d’années, le Téléthon rencontre encore un extraordinaire succès en matière de mobilisation et de collecte ?
L.T.-H.
 : Je crois que, plus que jamais, les gens ont envie de s’engager dans des projets positifs, porteurs d’espoir et de se rassembler pour transcender leurs craintes. Le Téléthon, c’est une grande fête populaire qui porte des valeurs fondamentales : la solidarité, le dépassement de soi et la volonté de construire ensemble l’avenir. Et cet élan de générosité nous donne la force de poursuivre le combat et de relever les défis les plus ambitieux.

NBP : Qu’attendez-vous des boulangers au plan local vis-à-vis des coordinations départementales du Téléthon ?
L.T.-H.
 : Nous attendons, comme chaque année, une forte mobilisation des boulangers au niveau local. Nos coordinations départementales du Téléthon sont à l’écoute de toutes les initiatives locales et feront tout leur possible pour aider chaque boulanger à organiser son animation pour le Téléthon 2009. Peut-être verrons nous des défis insolites, tels que la plus grosse brioche ou la plus longue baguette ! C’est, une nouvelle fois, l’occasion de mettre en valeur le savoir-faire d’exception des boulangers au service de notre combat contre la maladie.
Les boulangers ont été invités à concevoir des actions tout spécialement dans les 13 “villes Ambassadrices” du Téléthon 2009, qu’en pensez- vous ?
La Confédération Nationale de la Boulangerie Pâtisserie Française, partenaire fidèle depuis de nombreuses années, est un véritable relais de proximité de notre action. Nous souhaitons mettre en avant ce soutien majeur, en donnant aux boulangers encore plus de visibilité au travers des 13 Villes Ambassadrices qui symboliseront la mobilisation locale sur France 2 et France 3.

NBP : A quelques semaines du Téléthon quel message d’encouragement souhaitez-vous adresser aux partenaires et tout particulièrement aux boulangers ?
L.T.-H.
 : Tous ensemble, nous pouvons être plus forts que tout ! Sans l’élan collectif du Téléthon, rien ne serait possible. Parce que les boulangers sont des acteurs majeurs de la vie locale, leur engagement à nos côtés, sur lequel nous pouvons compter depuis de nombreuses années maintenant, nous est d’autant plus précieux.

NBP : Il est fréquent que les boulangers fabriquent des produits de panification originaux, des spécialités locales ou des pièces géantes en pain vendus au profit de la cause… Est-ce pour vous une bonne idée ? 
L.T.-H. : C’est une excellente idée ! Cela met en avant, à la fois, le patrimoine régional au travers de produits et spécialités locales et le savoir-faire des boulangers. Le Téléthon, c’est ça : le rassemblement de toutes les compétences et de toutes les bonnes volontés au service d’un combat unique contre l’injustice de la maladie. Je vous le répète : Tous, on est plus forts que tout !