Promotion de l’artisanat. Quand les boulangers s’affichent dans le Vaucluse…

Promotion de l’artisanat. Quand les boulangers s’affichent dans le Vaucluse…

Actualités
Publié le 8 septembre 2020

La Ville d’Avignon (Vaucluse) a organisé une belle campagne de communication pour soutenir l’artisanat et le commerce local après le confinement. La Boulangerie-Pâtisserie Dupré, adhérente au Groupement des Boulangers-Pâtissiers du Vaucluse, y a participé. Jean-Philippe, le boulanger, figure sur cette belle affiche… Pour ne pas que les consommateurs oublient de se rendre chez leurs boulangers de proximité.

… et en Loire Atlantique

La Panetière des Hameaux, c’est deux boulangeries 100% bio à Pornic et à Nantes (Pays de La Loire), qui fabriquent quotidiennement et de manière artisanale une large gamme de pains, viennoiseries et du snacking à déguster sur place ou à emporter. Pour mieux faire connaitre le savoir-faire des boulangers, elles organisent leur Semaine Locale de l’Artisanat, du 7 au 12 septembre : une semaine riche en découvertes, placée sous le signe de l’économie de proximité, du bio, du goût et de la convivialité. Durant cette semaine, des portraits géants de boulangers seront exposés dans les deux boulangeries. Eloïse Allonville, co-gérante et directrice artistique de La Panetière des Hameaux, raconte comment elle a eu l’idée de cette initiative : « Je cherchais une manière de mettre en avant nos boulangers, pour montrer à nos clients les visages de ceux qui sont à l’origine de cet aliment si essentiel dans notre quotidien ».  « La difficulté, souligne-t-elle, était de créer une rencontre entre les travailleurs de la nuit et des consommateurs du jour : quand nous dégustons un croissant chaud au petit-déjeuner, nous oublions vite que les boulangers travaillent toute la nuit, et parfois plusieurs jours en amont, pour fabriquer un produit de qualité ». L’idée des portraits lui a été inspirée par le film documentaire Visages, Villages, dans lequel le photographe JR et la réalisatrice Agnès Varda parcourent les campagnes françaises et couvrent les lieux qu’ils visitent de photos géantes des personnes qu’ils rencontrent. « Leur démarche m’avait beaucoup touchée, de par sa simplicité et son authenticité. Pour leur rendre hommage, j’ai décidé de faire appel au photographe Émeric Leprince, qui photographie l’humain dans son quotidien ». Par la magie de la photographie, les boulangers sortent de leur fournil et s’affichent au grand jour : « Nos clients peuvent enfin mettre des visages sur nos pains ! »