Les Meilleurs Ouvriers de France 2015, ont reçu leur médaille à la Sorbonne

Les Meilleurs Ouvriers de France 2015, ont reçu leur médaille à la Sorbonne

Actualités
Publié le 5 mai 2015

225 lauréats du 25e concours “Un des Meilleurs Ouvriers de France”, dont 171 hommes et 54 femmes, ont reçu leur médaille lors d’une cérémonie solennelle le jeudi 16 avril, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, en présence de Carole Delga, Secrétaire d’état chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire.

Ils étaient 92 boulangers inscrits aux épreuves qualificatives ; 65 avaient participé aux sélections qui s’étaient déroulées au CFA d’Eschau et à l’INBP de Rouen ; 12 avaient été sélectionnés pour la finale à l’INBP de Rouen. Après ce long et difficile parcours que constitue la préparation puis la participation au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France »  Olivier magne, Thomas Planchot, Jérôme Schwalbach, Joël Schwalbach et Cyrille Van Der Stuyft ont obtenu ce titre tant désiré qui leur donne droit de porter la prestigieuse veste au col tricolore et la médaille créée en 1932 par le graveur Lagriffoul, portant la mention « L’enseignement technique aux Meilleurs Ouvriers de France ». La médaille leur a été remise par Laurent Serre, président du jury de la classe Boulangerie.

Cette grande cérémonie de remise des médailles s’est déroulée le jeudi 16 avril, en présence la Secrétaire d’Etat Carole Delga, des familles, des présidents des jurys et des invités, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, l’un des plus hauts lieux de l’intelligence et de la culture, des sciences et des arts, symbole prestigieux de l’esprit français.

« Ce concours des Meilleurs Ouvriers de France est un accomplissement de ces deux dimensions de votre existence, parce qu’il vous permet de recevoir la reconnaissance de vos pairs  et celle du grand public. Il promeut la formation professionnelle, la valorisation des métiers et des savoir-faire, en France et à l’international et des valeurs telles que l’excellence, la persévérance et l’exigence, mais aussi la passion, l’audace et l’enthousiasme » souligna Carole Delga.

Promotion Lucien Klotz

Pour la première fois, le COET* organisateur du concours, avait décidé de donner un  nom à cette 25e promotion. Ce premier nom de baptême fut évident pour les membres du COET, celui de Lucien Klotz, journaliste et critique d‘art qui organisa en 1924 à l’Hôtel de ville de Paris, la première exposition nationale du travail.

L’autre détail de cette 25e promotion  fut le passage du cap des 9 000 MOF. Il fut décidé symboliquement d’attribué ce 9000e titre de Meilleur Ouvrier de France au plus jeune de la promotion et l’heureux élu fut Paul Nguyen, 24 ans, MOF bijoutier. La patrouille de France fut récompensée par le titre de MOF Honoris Cau

 

Les chiffres de ce 25e concours MOF

·         2587 inscrits dans 238 classes et options répartis dans 17 groupes de métiers.

·         1557 présents aux qualifications.

·         762 qualifiés.

·         575 présents aux finales ;

·         225 MOF dont 171 hommes et 54 femmes.

·         Moyenne d’âge 38 ans dont :

o   35% entre24 et 33 ans.

o   34% entre 34 et 43 ans.

o   25% entre 44 et 53 ans.

o   5% entre 54 et 63 ans.

o   1% entre 64 et 65 ans.