En avant « Boulanger de France » !

En avant « Boulanger de France » !

Actualités
Publié le 17 juin 2020

La marque « Boulanger de France » redémarre avec force et vigueur ! Les audits ont repris ! Ces contrôles par un organisme de certification (Bureau Veritas), valident le respect des engagements, pour devenir, un « Boulanger de France ».

La Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie a mis en œuvre cette Charte de Qualité avec un seul but : qu’elle devienne le code de référence de la profession. Lancé en janvier dernier, ce document décrit une série d’engagements pour les artisans « Boulangers de France », en matière de fabrication en privilégiant le « fait maison », de choix des matières premières, d’hygiène et de bien-être, d’accueil des clients, sans oublier la dimension sociétale.

Ce qui différencie un artisan « Boulanger de France », c’est le respect des exigences de la marque, c’est un artisan fier de fabriquer ses pains, sa viennoiserie, ses pâtisseries, sa restauration boulangère et qui sait le dire à ses clients.

Le message est simple : cette Charte de Qualité doit être considérée comme un appel ou un rappel à la dimension qualitative qu’implique le travail artisanal. Réalisable par tous, elle est en adéquation avec les nouveaux modes de consommation et les attentes de plus en plus pointues des clients : transparence des savoir-faire de fabrication, ingrédients, composants et allergènes, nutrition … Autant de sujets qui les préoccupent à juste titre.

Dès la rentrée, la CNBPF proposera des stages d’optimisation gratuits sur le territoire national qui permettront aux boulangers de revenir à du fait maison tout en gardant une excellente productivité.

L’objectif est clair : valoriser les « Boulangers de France » et le savoir-faire artisanal de ceux qui s’engagent dans ces valeurs !

Les moyens sont là : une campagne de communication sans précédent appuiera cet objectif dès l’automne. En avant Boulanger de France !

En savoir plus sur : www.boulangerdefrance.org   et www.facebook.com/boulangerdefrance

Dominique Anract,
Président de la CNBPF

Témoignage

Interview de Sandrine Ribot, Présidente de la Fédération des boulangers de la Mayenne

Sandrine Ribot est « Boulanger de France » depuis le 25 mai, suite à la visite de l’organisme de certification.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussées à choisir la marque « Boulanger de France » dans votre boulangerie « La Petite Boul’Ange » à Laval ?

Nous pensons que c’est l’avenir de la profession, se différencier, prouver que l’on fait du fait-maison, la marque « Boulanger de France » est là pour prouver que nous sommes de vrais artisans.

Nous fabriquons tout maison depuis des années maintenant, devoir s’en justifier n’est pas très agréable mais malgré tout c’est nécessaire pour se différencier des Grandes et Moyennes Surfaces, des terminaux de cuissons et de tous les boulangers qui ne fabriquent pas.

Quels engagements de la Charte Qualité vous tiennent à cœur ?

Un engagement qui nous tient à cœur c’est de travailler avec des produits locaux. Pétrir, façonner et cuire sur place. Et enfin très importants : le conseil et l’accueil de nos clients.

Coté consommateurs, quels messages souhaitez-vous faire passer à vos clients à travers cette marque ?

Cette marque est là pour différencier les artisans, j’aimerais (dans un monde idéal) que tous les clients soient au courant de ce qu’ils mangent. Qu’ils sachent reconnaître ceux qui fabriquent sur place ou non. Que cela soit congelé ou pas, mais qu’on le sache ! Grâce à cette Charte, ils le sauront.