Combattons les idées reçues !  Pain et régimes : une relation complexe

Combattons les idées reçues ! Pain et régimes : une relation complexe

Actualités
Publié le 28 octobre 2013

« Le pain a de l’avenir : 10 idées à retenir » : c’est le programme en faveur de la consommation de pain qui a été présenté par l’Observatoire du pain, à l’occasion d’Europain. Ainsi, chaque mois, la chronique de l’Observatoire du pain de votre journal sera consacrée à une des idées clés de ce programme, destinée à encourager les consommateurs à mieux connaître le pain.
Parmi ces dix idées : « Combattons les idées reçues ! »… notamment l’idée que le pain fait grossir et qu’il faut s’en priver en période de régime. L’Observatoire du pain vous explique l’impact des régimes restrictifs sur la consommation de pain.

Les Français, amoureux des régimes ?

Selon l’enquête confiée par l’Observatoire du pain au cabinet Occurrence, près de ¾ des Français font attention à ce qu’ils mangent pour ne pas grossir, souvent en réduisant leurs portions alimentaires. Nourris par un discours médiatique valorisant la minceur, ils sont même 1/3 à « souvent » faire attention.

Une consommation de pain impactée par les régimes (inter)

En période de régime, la consommation de pain est impactée de manières diverses :

·         60% des Français réduisent leurs rations journalières.

·         34% réduisent la quantité de pain consommée et changent de type de pain.

·         12% réduisent la quantité de pain consommée sans changer de type de pain.

·         7% stoppent leur consommation de pain.

·         6% consomment la même quantité de pain chaque jour mais changent de type de pain.

Les consommations moyennes recensées en période de régime sont ramenées à moins de 50g/jour (47%), souvent au petit déjeuner (46%). Une consommation nettement inférieure aux recommandations nutritionnelles et à la moyenne nationale, de 129,5 g/jour selon l’enquête « Comportements et consommations alimentaires des Français » du Credoc (2010).

Le pain : un aliment sain, objet de restrictions souvent infondées en période de régime

Comment expliquer ce phénomène alors que la majorité des interrogés s’accorde à dire que le pain est bon pour la santé (86%) et essentiel à une alimentation équilibrée (82%) ? Pour beaucoup d’entre nous, manger du pain est un acte de plaisir : une pratique incompatible avec l’idée que, pour qu’un régime fonctionne, il est essentiel de se priver. Cette privation engendre une sensation de manque pour 50% des Français : le goût du pain, sa capacité à accompagner certains aliments, le sentiment de satiété qu’il procure sont difficilement remplaçables. Une fois le régime terminé, le pain retrouve d’ailleurs sa place au cœur des pratiques alimentaires : sur le long terme, 65% des Français reprennent leur consommation d’avant régime, 35% conservant les habitudes de consommation de pain prises pendant les régimes. 

L’information sur les qualités nutritionnelles du pain : une clé pour combattre les idées reçues

Les Français plébiscitent les informations nutritionnelles, notamment pour le pain : 50% des interrogés de l’étude aimeraient avoir davantage d’informations sur la quantité de pain recommandée chaque jour dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Pour les boulangers désireux d’informer leurs clients, l’Observatoire du pain met une large palette d’outils pratiques à disposition sur son site www.observatoiredupain.fr : « La Composition nutritionnelle des pains français », le « A à Z sur l’alimentation, la nutrition et le pain », délivrent des clés de compréhension sur les atouts du pain dans le cadre d’une alimentation alliant santé, équilibre et plaisir.

 

FOCUS Atouts nutritionnels du pain

Le pain : un allié de l’équilibre alimentaire

Les études scientifiques de référence sur la composition nutritionnelle du pain démontrent que celui-ci est compatible avec l’équilibre alimentaire et de contrôle du poids grâce à  ses apports en glucides complexes,  fibres et protéines végétales et sa faible teneur en lipides (1% dans une baguette). En ce qui concerne les quantités recommandées, elles seront déterminées en fonction des habitudes alimentaires spontanées des individus, mais aussi de leur stature. A titre indicatif, on peut recommander 100 à 150 g de pain par jour pour une femme et 150 à 200 g de pain par jour pour un homme.

 

* Etude quantitative auprès d’un échantillon représentatif de 1002 français en février 2012 – étude qualitative auprès d’un échantillon de français 12 entretiens + 3 réunions de groupes en  nov/déc 2011 – Analyse de retombées médias (presse et web) de janvier à mai 2012. 

Credit photo : Loïc Nicoloso