Belle participation à Nantes pour le nouveau stage Viennoiseries

Belle participation à Nantes pour le nouveau stage Viennoiseries

Actualités
Publié le 2 mai 2019

Une première session de formation en viennoiserie a été organisée avec succès, le 15 avril, à la Fédération de la Boulangerie de la Loire Atlantique située à Sainte-Luce-sur-Loire. Ce stage entièrement offert par la Confédération Nationale de la Boulangerie et de la Boulangerie-Pâtisserie et animé par Philippe Hermenier, formateur à l’INBP et Meilleur Ouvrier de France, est le début d’une longue série dans les régions.

« Quand la Fédération de Loire-Atlantique a lancé le stage et qu’en deux jours, on a eu plus de 16 inscrits, on a été surpris. C’est la première fois qu’on leur propose un stage de perfectionnement sur les viennoiseries et apparemment, il en fallait. Il y a de la demande ! », se réjouit Jean-Yves Gautier, président de la Fédération des Boulangers-Pâtissiers de Loire-Atlantique et président de la Commission Qualité, Formation et
Innovation et Membre du Bureau de la CNBF. Finalement, il n’était pas 16 mais 19 à participer, venus de toute la région, une apprentie, des salariés et des chefs d’entreprise. « Il a fallu dire stop, car nous ne pouvions pas aller au-delà de ce nombre de participants, mais on pense déjà à reprogrammer une session, car on sait qu’elle sera vite remplie », ajoute-t-il.

Cette journée a été organisée sous forme d’observation et non de stage… Et il semble que les professionnels aient vraiment apprécié cette formule. Ils ont pu échanger librement avec le formateur et démonstrateur, en l’occurrence Philippe Hermenier, et retenir les astuces données. Gratuite pour les boulangers, cette formation a autant intéressé des professionnels habitués à participer régulièrement à des stages que d’autres moins coutumiers du fait, et qui ont « sauté sur l’occasion ». Parmi les participants se trouvaient également des jeunes apprentis, désireux de compléter leur apprentissage en CFA ou dans les entreprises. « Le but de ces professionnels, quel que soit leur niveau de pratique, est de recueillir un maximum de tours de main, de combines pour progresser… Ils veulent élargir leur offre et pouvoir proposer à leur clientèle une large gamme de viennoiseries fait maison, donc de qualité », précise encore Jean-Yves Gautier. Au programme : croissant, pain au chocolat, croissant bicolore, pain aux raisins feuilleté, brioche, pain viennois orange et chocolat et huit pistache abricot. A chaque nouvelle session, Philippe Hermenier présentera huit produits et pourra également proposer une spécialité régionale en fonction de l’endroit.

Cette nouvelle formation a pour but de valoriser le croissant fait maison, porté par le Président Dominique Anract qui assistait à cette première session dans les locaux de la Fédération de la Loire-Atlantique, aux côtés de Jean-Paul Martin, président de l’INBP, président du groupement professionnel des boulangers de Seine-Maritime et membre du Bureau
de la CNBF. Elle fait suite à la création de plusieurs outils valorisant le croissant d’artisans : l’affiche croissant, la campagne de communication, le concours national du croissant qui aura lieu du 28 au 30 octobre à l’école de Ferrières (Seine-et-Marne). Le Président Anract a réitéré son engagement : « Nos boulangers se battent pour fabriquer leurs croissants et le dire aux Français qui, chaque jour davantage, recherchent des produits faits maison, sains, simples, respectueux de l’environnement. Le croissant maison, c’est nous et seulement nous, les artisans ».

Une équipe de tournage assistait à cette journée, en vue d’une prochaine émission sur une chaîne nationale.