Au Sirha 2021, des visiteurs toujours plus motivés par la formation et le conseil

Au Sirha 2021, des visiteurs toujours plus motivés par la formation et le conseil

Actualités
Publié le 20 octobre 2021

Présent sur les incontournables salons Europain et Sirha, ainsi que sur les salons régionaux et locaux, l’INBP se saisit de ces grands moments de rencontres et de convivialité pour capter l’air du temps et écouter avec attention les professionnels. Retours de Florian Dulché et Sylvain Launay, qui interviennent toute l’année sur le terrain, en entreprise.

Florian Dulché, formateur en hygiène, sécurité et réglementation, Jean-Paul Martin, président de l’INBP, Quentin Pouchin, service relation client.
Sylvain Launay, formateur boulanger

Quelles premières impressions souhaitez-vous partager de retour du salon ?

Florian Dulché – Les organisateurs ont communiqué sur le Sirha en tant que symbole de la reprise de l’événementiel. C’est très juste et quel bel événement pour marquer cette reprise. Les salons sont des moments un peu magiques, qui permettent en un seul lieu de se connecter à toute la filière professionnelle et à élargir son champ de vision et de réflexion.  

Sylvain Launay – Les salons représentent toujours un moment appréciable, fait de retrouvailles, de rencontres et de découvertes. En tant que boulanger, nous avons maintenant les réseaux sociaux pour faire communauté et rester en lien, mais pour ma part, rien ne remplace le contact direct, sans filtre ni intermédiaire.

Que viennent chercher les visiteurs auprès de l’INBP ?

Florian Dulché  – Principalement des renseignements sur nos formations et ils ont la plupart du temps des questions bien précises en lien avec leur activité au quotidien. Les professionnels sont en quête de conseils variés, portant par exemple sur la réglementation. Ils évoquent aussi leurs difficultés, celle du recrutement en tête. Ils font preuve de beaucoup d’ouverture et portent un grand intérêt à tout ce qui va faciliter leur quotidien, depuis la rationalisation de leur production jusqu’au management et la gestion. Ils nous parlent aussi des attentes de leurs clients, des tendances. Les consommateurs demandent toujours plus de services et de plus en plus d’engagement, de transparence et d’éthique. Ce dialogue est essentiel. 

Sylvain Launay  – On peut se réjouir de constater la bonne notoriété de l’INBP. Les visiteurs connaissent l’institut, dans leur grande majorité. En plus de quarante-cinq ans d’existence, cela n’est pas très étonnant, mais cela fait toujours plaisir de noter que les équipes passées et actuelles de l’INBP marquent les esprits des professionnels. C’est tout le sens de la formation, c’est un partage de connaissances, mais c’est aussi un partage humain.

Quelles sont les nouveautés de l’offre de formation INBP ?

Florian Dulché  – Le catalogue 2022 des stages de trois jours à Rouen sera prochainement disponible. Il réunit, cette année encore, de nombreux formateurs et intervenants reconnus pour la qualité de leur enseignement et leur expérience de grande valeur. De nouveaux noms et thèmes font leur entrée. Du côté de la formation diplômante, nous avons rencontré bien sûr sur le salon des candidats à la reconversion. Nos préparations aux CAP boulanger, pâtissier, chocolatier-confiseur y répondent. Les jeunes boulangers ou pâtissiers visent, eux, nos préparations au Brevet de maîtrise, leur graal. Notre récente formation au CQP tourier trouve un bon écho. L’INBP héberge aussi le CFA BPF qui a lancé en septembre, le CAP confiseur-chocolatier en un an et le BP boulanger en deux ans. Deux nouveautés qui renforcent notre offre en apprentissage.

Sylvain Launay  – En entreprise, notre offre de formations réservera en 2022 des nouveautés qui collent bien aux attentes des boulangers et pâtissiers. Il y a du choix, pour tous, quels que soient le type, la taille et la localisation de son entreprise artisanale. Sur le terrain, c’est important de pouvoir apporter toujours plus d’expertise et d’aider le professionnel à renouveler ses gammes de produits et à optimiser ses process de travail directement chez lui. Et ça c’est vraiment notre rayon, car on connaît bien le terrain et les problèmes rencontrés chez les uns sont souvent les mêmes chez les autres. La formation, c’est apporter des solutions concrètes, réalistes et applicables. Tout simplement, l’INBP est là pour accompagner les boulangers pâtissiers et leurs équipes. Et nous nous adressons aussi à celles de la vente. C’est bien la finalité de nos métiers !

  INBP Toute l’année, une équipe à votre service bal@inbp.com 02 35 58 17 77 www.inbp.com