Onze « coups de cœur » pour la Bourse Lesaffre 2022

Onze « coups de cœur » pour la Bourse Lesaffre 2022

Actualités nationales
Publié le 9 décembre 2022

En ces temps difficiles enclins à la morosité, il est des événements qui remettent du baume au cœur. Un petit coin de ciel bleu dans tout ce gris teinté d’incertitude. Ce fut le cas à l’occasion de la remise de la Bourse Lesaffre. Organisée pour la 6e année consécutive, cette opération permet d’apporter une aide financière et un suivi à la première installation pour les projets de création ou de reprise d’une boulangerie artisanale. Depuis sa création, elle a permis d’accompagner plus de 65 jeunes primo installés.

Entorse au règlement

Malgré les difficultés actuelles, 26 dossiers ont été reçus pour cette promotion 2022, preuve du dynamisme de la profession qui suscite toujours de belles vocations. Mais contrairement aux années précédentes, ce ne sont pas 10, mais 11 lauréats qui ont été retenus. Le jury a été conquis par la qualité des dossiers présentés et des entretiens qui ont suivi et a donc fait une entorse au règlement. D’ailleurs, plutôt que de parler de lauréats, c’est le terme de « coup de cœur » qui a été le plus régulièrement employé. Il faut dire que les projets sélectionnés ne manquent pas de panache avec la volonté de respecter la tradition du fait-maison et de continuer à former. Comme l’a souligné Jean-Noël Pubert, membre du jury : « Vous êtes une véritable bulle d’oxygène. Ça fait du bien de voir des gens qui ont envie de se battre pour le bon pain. Vous avez un courage exceptionnel. À 22 ans, je n’aurais pas fait ce que vous faites. » Autre spécificité de cette nouvelle promotion, la présence de nombreux anciens membres des services de santé qui ont choisi de quitter leur profession pour embrasser celle de la boulangerie-pâtisserie.

Une dotation de 10 000 €

Lors d’une cérémonie organisée à l’Espace Lesaffre à Marcq-en-Baroeul en présence de Brice Audrun Riche, directeur général du groupe Lesaffre, et de Xavier Casalini qui représentait Dominique Anract, président de la CNBPF, les 11 lauréats se sont vus remettre un chèque de 10 000 €. En plus de cette dotation, ils bénéficieront d’un accompagnement personnalisé comprenant un parrainage pendant 1 an, une formation « panification et fermentation » au Baking Center™ de Lesaffre ou directement en entreprise, et la levure offerte pendant 3 mois.

Interrogés sur l’utilisation de cette somme, beaucoup de lauréats ont répondu souhaiter la conserver afin de renforcer leur trésorerie, notamment pour faire face à l’augmentation des prix de l’énergie. Les années précédentes, les réponses étaient majoritairement liées à l’investissement dans le matériel ou la boutique, preuve que l’époque est à la prudence malgré la passion qui anime ces ambassadeurs de la profession.

Loïc Corroyer