24e édition de la Fête du Pain : un savoir-faire artisanal

24e édition de la Fête du Pain : un savoir-faire artisanal

Actualités
Publié le 15 juin 2019

La Fête du Pain vient de s’achever sur l’ensemble de la France. Boulangères et boulangers se sont mobilisés autour d’un thème commun : le savoir-faire artisanal !

Valoriser le métier de boulanger, promouvoir les produits lors d’événements dédiés, ont offert au public, aux consommateurs et aux jeunes une vraie découverte gustative.

Sans nos boulangers sur l’ensemble du territoire, il faudrait renoncer aux baguettes croustillantes, aux pains aux raisins ou de campagne, bref à tout un art de vivre.

En animant les boulangeries et/ou en organisant des manifestations dans les villes et villages (fournils extérieurs, dégustations, concours…), les boulangers ont mis le savoir-faire à l’honneur pour cette 24e édition. De la farine, de l’eau, de la levure et du sel : la recette est simple mais l’art est difficile pour ce joyau de la gastronomie française. Parce qu’outre les gestes indispensables comme un pétrissage lent, une longue fermentation, un façonnage à la main et une cuisson, ce rendez-vous est l’occasion de rappeler de façon festive aux consommateurs qu’ils ont tous un boulanger près de chez eux.

Un savoir fédérateur

Tous les jours, 12 millions de Français poussent la porte d’une boulangerie. Malgré une offre alimentaire pléthorique, 98 % des Français continuent à manger du pain régulièrement et plus de 6 milliards de baguettes sortent des fournils chaque année !

Que ce soit en ville ou en zone rurale, la boulangerie tisse du lien social et rythme la vie des Français. Ils aiment s’y retrouver pour parler de la vie du village, du quartier … Au plaisir de manger du pain, s’ajoute le plaisir d’échanger et de partager en toute convivialité. C’est un lieu où se tisse du lien social.

La CNBPF a engagé le processus pour inscrire « les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain » à l’Unesco, parce que les boulangers sont convaincus que cela permettrait de sensibiliser à la richesse des savoir-faire liés à la préparation de la baguette et à l’importance de la transmission aux générations à venir.

A l’étranger, le pain et, en particulier la baguette, reste l’un des principaux symboles de la France.
Cette année, du 13 au 19 mai, les étudiants en boulangerie d’Ottawa, sur la place Louis-Lépine à Paris, ont permis de faire découvrir leurs spécialités canadiennes aux côtés des boulangers parisiens. Pattes de lynx, pain au citron-pavot et roulé érable et canneberge ont pris place aux côtés des baguettes de tradition française.

Merci à vous toutes et tous pour votre participation. Rendez-vous en mai 2020 pour la prochaine édition. La France a de la chance, car les artisans boulangers disposent d’un savoir-faire unique !

Le mot du Président Anract

« Les boulangers façonnent quotidiennement de leurs mains un produit merveilleux, un joyau à la recette simple, mais qui demande un savoir-faire précis, afin de lui donner toute sa prestance et son goût inimitable. La baguette est une fierté pour notre profession, un incroyable atout pour le rayonnement de la France et les Français ont la chance de posséder un joyau qui nous unit tous, sachons donc l’honorer de la plus belle des manières ».